Go to content.

Outils et Astuces

Trouvez les ressources dont vous avez besoin pour éduquer et encourager vos patients à adopter les bons réflexes.

Évaluez les symptômes colorectaux de vos patients

Symptômes colorectaux

Les symptômes colorectaux dépendent directement de leur origine. Renseignez-vous sur les troubles colorectaux les plus fréquents et évaluez les symptômes de vos patients.

L'irrigation transanale avec Peristeen®

Les avantages de l’irrigation transanale avec Peristeen® pour les patients :

- limite les risques d’incontinence fécale et de constipation chronique entre les irrigations (soit environ 2 jours)1,

- permet aux patients de choisir le lieu et le moment pour aller à la selle, pour que cela s’intègre au mieux dans les activités du quotidien2,

- limite le temps consacré à l'exonération3,

- améliore leur qualité de vie2.

Accédez aux autres vidéos conseils d'utilisation

Principe de l'irrigation transanale

Questions techniques

Retrouvez dans cette section des conseils pratiques qui vous aideront à résoudre les principales problématiques rencontrées par vos patients lors de l'utilisation du système d'irrigation transanale Peristeen® :

Traces de sang sur la sonde rectale

La présence de traces de sang sur la sonde peut survenir lors du soin. Des saignements plus importants ou réguliers nécessitent une investigation. Une hémorragie avec ou sans douleur suggère une possible perforation, qui doit être considérée comme une urgence médicale.

Douleurs lors de l'instillation de l'eau

Si des crampes, un inconfort ou des douleurs apparaissent lors de l’instillation de l’irrigation, arrêter l’instillation pendant quelques instants et reprendre plus lentement une fois que l’inconfort a disparu, s’assurer que le liquide d’irrigation est tiède - à température corporelle, 36-38 °C. Si les douleurs sont sévères ou persistantes, arrêter l’irrigation - possibilité de perforation intestinale - urgence médicale.

Hyperréflexie autonome (HRA) ou symptômes végétatifs pendant l’irrigation (sueurs, palpitations et vertiges)

Instiller le liquide d’irrigation lentement. Limiter le temps passé aux toilettes en fonction de la tolérance. Si les symptômes sont gênants, s’assurer que le patient n’est pas seul pendant l’irrigation tant que les symptômes ne sont pas réduits/absents à chaque ITA. Si le patient présente des risques d’HRA, s’assurer que le patient dispose de médicaments appropriés au domicile. En cas d’HRA, interrompre immédiatement l’irrigation. Une évaluation approfondie et, le cas échéant, d’autres interventions sont requises avant de reprendre les ITA.

Fuites d’eau autour de la sonde lors de l'instillation

S’assurer que la sonde rectale est positionnée correctement. Vérifier la température de l’eau. Augmenter le gonflage du ballonnet jusqu’un maximum de cinq pressions si besoin. Instiller l’eau plus lentement.

Expulsion réflexe de la sonde

Vérifier la température de l’eau. S’assurer que le rectum est vide de matières fécales. Gonfler le ballonnet plus lentement. Minimiser le gonflage pour éviter de déclencher le réflexe de défécation. Rechercher une constipation et la traiter.

Difficulté à l’insertion de la sonde ou à l’instillation du liquide d’irrigation

Effectuer un toucher rectal et évacuation manuelle des selles si besoin. Augmenter la fréquence et/ou le volume de l’irrigation transanale pour s’assurer que l’exonération est adéquate.

Absence d’évacuation du liquide d’irrigation

Répéter l’irrigation. Utiliser les manœuvres facilitatrices complémentaires sus-décrites. S’assurer que le patient est suffisamment hydraté. Évaluer la constipation et la traiter si nécessaire.

Absence d’évacuation des selles suite à l’irrigation transanale

Répéter l’irrigation ou effectuer deux irrigations consécutives à 10 à 15min d’intervalle, en utilisant la moitié du volume d’irrigation à chaque fois. Utiliser des manœuvres facilitatrices complémentaires. Considérer l’utilisation de laxatifs. Rechercher une constipation et la traiter si nécessaire. S’assurer que le patient est suffisamment hydraté. Les selles peuvent être absentes si l’irrigation précédente a produit de bons résultats ; si cela se produit régulièrement, envisager de réduire la fréquence de l’irrigation. En l’absence de selles pendant plusieurs jours, il faut éliminer une constipation/fécalome et mettre en place un traitement adapté.

Incontinence fécale entre les irrigations transanales

Augmenter le volume d’eau par petits paliers (100 ml) jusqu’à l’obtention d’une évacuation satisfaisante sans incontinence fécale. Effectuer deux irrigations consécutives à 10 à 15 min d’intervalle, en utilisant la moitié du volume d’irrigation à chaque fois. Augmenter la fréquence de l’irrigation transanale. Considérer l’utilisation de laxatifs. Un bouchon obturateur anal (Peristeen® Obtal) peut être essayé si le problème persiste.

Fuites d’eau entre les irrigations

S’assurer que le patient passe un temps suffisant aux toilettes après l’irrigation transanale. Encourager le recours aux manoeuvres complémentaires pour faciliter la vidange. Réduire la quantité d’eau instillée. Effectuer deux irrigations consécutives à 10 à 15 min d’intervalle, en utilisant la moitié du volume d’irrigation à chaque fois.

Éclatement du ballonnet

S’assurer que le rectum est vide de matières fécales. Minimiser le gonflage pour éviter de déclencher le réflexe de défécation. Gonfler le ballonnet plus lentement. Réduire la vitesse d’introduction de l’eau. S’assurer qu’aucun corps gras intrarectal n’est utilisé (vaseline, suppositoires). Vérifier la température de l’eau.

Que faire si le patient présente des douleurs abdominales, fièvre et sang dans les selles ?

Il pourrait s’agir d’une perforation digestive. La perforation digestive est une complication rare mais grave qui nécessite une hospitalisation immédiate et requiert bien souvent un traitement chirurgical.

Les symptômes sont les suivants :

- douleurs abdominales sévères et persistantes ou douleur lombaire, particulièrement si elle s’accompagne de la fièvre,
- rectorragie (présence de sang dans les selles) persistantes.

Si le patient présente ces symptômes, il doit rapidement contacter un médecin ou un service d’urgence.

En savoir plus

Reconnaitre les signes d'alerte et prévenir la survenue d'événements indésirables

Certaines règles doivent être respectées pour éviter la survenue d'événements indésirables lors de l'irrigation transanale avec Peristeen®.

Comment réagir si votre patient ressent, lors du soin, une sensation de malaise et/ou des crampes abdominales ou en cas de saignements importants ?

Vos outils pour la prise en charge des troubles colorectaux

Coloplast met à votre disposition des outils d’évaluation de la sévérité des troubles colorectaux ainsi que des outils destinés à vous accompagner dans la mise en place des irrigations transanales :

Téléchargez le PDF

Check-list Peristeen® : patients éligibles

Téléchargez le PDF

NBD Score interactif

Téléchargez le PDF

Echelle d’évaluation de la gêne liée aux TCR (PGIS)

Téléchargez le PDF

Echelle de Bristol (Adultes)

Téléchargez le PDF

Echelle de Bristol (Enfants)

Téléchargez le PDF

Protocole de soins

Téléchargez le PDF

Livret ITA "En pratique"

Téléchargez le PDF

Guide pratique de l'infirmière

Téléchargez le PDF

Consensus des bonnes pratiques des ITA chez l'enfant

Vous souhaitez recevoir ces outils au format papier et/ou des informations complémentaires sur l'irrigation transanale avec Peristeen® ?

 

→ Si vous êtes un professionnel de santé exerçant en ville, contactez le service Coloplast Conseil Professionnels de Santé :

Par téléphone : 01 56 63 18 88 puis choisissez l'option 1 ("Soins Continence et Stomie")

Par email : conseil.pro@coloplast.com

Horaires d'ouverture : Lundi - Vendredi | 9h00 - 17h30

 

→ Si vous exercez à l'hôpital, prenez directement rendez-vous avec votre représentant Coloplast en remplissant le formulaire ci-dessous :

Peristeen irrigation transanale | Planifiez un RDV avec votre interlocuteur privilégié Coloplast

Si vous ne souhaitez pas ou plus recevoir de communications marketing ou promotionnelles, cochez la case ci-dessous :

 *Pour mieux répondre à votre demande, certains champs ont été rendus obligatoires.
 

Dans le cadre de leurs activités commerciales, les Laboratoires Coloplast SAS (6 rue de Rome, 93561 Rosny-sous-Bois cedex) (« Coloplast ») collectent et traitent les données personnelles des professionnels de santé. Ces données sont traitées pour les finalités suivantes : la gestion des activités marketing et promotionnelles (y compris l'envoi de communications) ; la gestion des inscriptions aux sessions d’information sur les produits Coloplast ; la gestion des demandes d’échantillons de produits ; la gestion des prises de rendez-vous avec les équipes commerciales de Coloplast ; la gestion des contrats et conventions (y inclus leur signature et leur exécution, les paiements associés, la gestion de l’archivage, et les formalités auprès des Autorités compétentes) ; répondre aux exigences légales et réglementaires applicables (en particulier les obligations relatives à la transparence, la lutte contre la corruption, l’inspection fiscale des comptes).

Pour en savoir plus sur la manière dont Coloplast, responsable du traitement de données, gère vos données personnelles et comment vous pouvez exercer vos droits, veuillez consulter, notre note d’information sur la protection des données personnelles, ainsi que notre Politique mondiale de gestion des données à caractère personnel.

Vous pouvez demander à ne pas ou à ne plus recevoir de communications marketing et promotionnelles à tout moment et sans frais. Pour toute question, veuillez contacter privacyrequests@coloplast.com ou contacter votre représentant local de Coloplast. Trouvez votre représentant local de Coloplast ici : Contact us - Corporate (coloplast.com).

Mentions légales et informations de remboursement

Peristeen® Irrigation Transanale : dispositif médical destiné à faciliter l’évacuation du contenu de la partie inférieure du colon, de classe I, non stérile, marqué CE. Fabricant : Coloplast A/S. Attention, lire attentivement la notice d’instructions avant utilisation.
 
Indications : le système d’irrigation transanale Peristeen est destiné à instiller de l’eau dans le côlon via une sonde rectale dotée d’un ballonnet gonflable ; la sonde est insérée dans le rectum pour favoriser l’évacuation des selles dans la partie inférieure du côlon de patients qui souffrent d’incontinence fécale, de constipation chronique et/ou devant consacrer un temps anormalement long à la procédure d’exonération. La sonde rectale à ballonnet est disponible en deux tailles :
• la sonde courte, étiquetée avec un smiley, est normalement utilisée par les enfants,
• la sonde standard est normalement utilisée par les adultes.
 
Avertissement : la procédure d’irrigation transanale Peristeen doit toujours être réalisée avec précaution. La perforation intestinale est une complication extrêmement rare, mais grave et potentiellement mortelle de l’irrigation transanale, qui nécessite une hospitalisation d’urgence et, souvent, une intervention chirurgicale. Consultez immédiatement un médecin si, pendant ou après la procédure d’irrigation transanale Peristeen, vous présentez l’un des symptômes suivants :
• douleur abdominale ou dorsale sévère ou prolongée, notamment si elle est associée à de la fièvre,
• saignement anal sévère ou prolongé.
Le revêtement des sondes à ballonnet à usage unique contient : - un phtalate : le phtalate de di-n-butyle (DBP), et ne doit pas être utilisé chez les enfants âgés de moins de 3 ans, les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent sans consulter un professionnel de santé. Le phtalate DBP est connu pour causer des anomalies congénitales ou d’autres troubles de la reproduction. La réutilisation, le nettoyage ou la désinfection de la sonde rectale enduite n’est pas recommandée car cela peut compromettre les caractéristiques du produit et de créer un risque supplémentaire de dommages ou d’infection pour l’utilisateur. Conservez le système d’irrigation transanale Peristeen hors de portée des jeunes enfants et surveillez les enfants qui peuvent être présents lorsque vous utilisez le système pour éviter tout risque de strangulation avec les tubulures ou les attaches et la suffocation avec de petites pièces qui auraient pu se détacher du produit.
 
Remboursement : intégralement remboursé dans l’indication troubles colorectaux par atteinte neurologique se traduisant par une constipation et/ou une incontinence fécale chroniques, rebelles au traitement médical bien conduit pour les patients en Affection de Longue Durée et pour les patients au régime général bénéficiant d’un régime complémentaire. La prescription initiale doit être effectuée soit par un médecin de médecine physique et de réadaptation, soit par un gastroentérologue, soit par un chirurgien viscéral ou pédiatrique, soit par un pédiatre. Le médecin traitant pourra prescrire le renouvellement de ce dispositif. L’irrigation transanale pourra être effectuée tous les deux ou trois jours, à l’issue d’une phase d’initiation. Les traitements de première intention pourront être poursuivis. Peristeen ® doit être réservé aux patients ayant reçu une éducation à l’utilisation de ce dispositif, notamment à l’auto-sondage. L’implication d’infirmières formées à la technique ou de stomathérapeutes est recommandée pour l’apprentissage de la technique et peut être nécessaire lors de sa poursuite. Peristeen Système initial (boîte de 1) : prix limite de vente au public 116,84 € TTC, remb. Séc. Soc. 116,84 €. Peristeen Sondes rectales (boîte de 15) : prix limite de vente au public 193,52 € TTC remb. Séc. Soc. 193,52 €. Peristeen Tubulures (boîte de 2) : prix limite de vente au public 19,95 € TTC, remb. Séc. Soc. 19,95 €.
 
Peristeen® Obtal : dispositif médical destiné à lutter contre les fuites de selles, de classe IIb, marqué CE 2460. Fabricant : Coloplast A/S. Lire attentivement la notice d’instructions avant utilisation.
Avertissement : le tampon obturateur anal ne doit pas être utilisé en cas de :
• d'hémorroïdes (3e et 4e degrés),
• de sténose anale.
Remboursement : intégralement remboursé dans l’indication incontinence fécale sévère par atteinte neurologique définitive pour les patients en Affection de Longue Durée (Séc. Soc. 100%) et pour les patients au régime général bénéficiant d’un régime complémentaire (Séc. Soc. 60% + complémentaire 40%) : Peristeen Obtal (boite de 20) : prix limite de vente au public 72,68 € TTC, remb. Séc. Soc. 72,68 €.
En savoir plus

Une question ? Besoin d'informations complémentaires ?

Contactez le Service Coloplast Professional Conseil du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30 :

 Par téléphone au : 01 56 63 18 88

Choix 1 : Continence et Stomie | Choix 2 : Soin des Plaies

----------

 Par email à : 

Continence et Stomie : conseil.pro@coloplast.com | Soin des Plaies : conseilpro.plaie@coloplast.com

Parcourez les autres catégories :

Références
  1. Christensen P et al. Gastroenterology 2006;131:738-747. Etude randomisée, comparative, multicentrique, suivi de 10 semaines. 87 blessés médullaires adultes avec un intestin neurogène traités par Peristeen vs traitements médicaux conservateurs, 81 analysés. Critères principaux : scores de symptômes de constipation et d’incontinence fécale. Résultats : Les patients traités avec Peristeen avaient moins de plaintes de constipation et d’incontinence fécale. Score constipation Cleveland (0 à 30 ; 30 sévère) : 10,3 vs 13,2 (p=0,0016) ; score incontinence St-Mark (0-24 ; 24 sévère) : 5,0 vs 7,3 (p=0,015).
  2. Christensen P et al. Gastroenterology 2006;131:738-747. Etude randomisée, comparative, multicentrique, suivi de 10 semaines. 87 blessés médullaires adultes avec un intestin neurogène traités par Peristeen vs traitements médicaux conservateurs, 81 analysés. Critères principaux : scores de symptômes de constipation et d’incontinence fécale. Résultats : Les patients traités avec Peristeen avaient moins de plaintes de constipation et d’incontinence fécale. Score constipation Cleveland (0 à 30 ; 30 sévère) : 10,3 vs 13,2 (p=0,0016) ; score incontinence St-Mark (0-24 ; 24 sévère) : 5,0 vs 7,3 (p=0,015). Amélioration de la qualité de vie notée 6.3±2.9 vs 4.2±2,5 (p=0,00009) (Score 0 à 10, 10 = la meilleure QdV).
  3. Christensen P et al. Gastroenterology 2006;131:738-747. Etude randomisée, comparative, multicentrique, suivi de 10 semaines. 87 blessés médullaires adultes avec un intestin neurogène traités par Peristeen vs traitements médicaux conservateurs, 81 analysés. Critères principaux : scores de symptômes de constipation et d’incontinence fécale. Résultats : Score constipation Cleveland (0 à 30 ; 30 sévère) : 10,3  vs 13,2 (p=0,0016) ; score incontinence St-Mark (0-24 ; 24 sévère) : 5,0 vs 7,3 (p=0,015). Temps passé à l'exonération 47,0±25,0 vs 74,4±59,8 min (p=0,04).