Go to content.
< Page d'accueil

Syndrome de la queue de cheval et troubles de la continence

 

Le syndrome de la queue de cheval est une atteinte périphérique des nerfs sacrés due à :

  • une hernie discale comprimant la queue de cheval

ou

  • une atteinte tumorale/vasculaire/traumatique des racines sacrées.

 

→ Conséquences du syndrome de la queue de cheval sur la fonction urinaire

La compression des racines nerveuses de la queue de cheval induit plusieurs troubles urinaires :

  • une hypoactivité du détrusor,
  • une rétention d’urines persistante,
  • une capacité de récupération difficile à déterminer,
  • un risque rénal majeur.

La prise en charge de ces troubles urinaires d'origine neurologique est primordiale pour prévenir les complications médicales. L'autosondage intermittent (ASI) est reconnu depuis longtemps comme étant la meilleure solution de prise en charge de ces problèmes de continence1.

En savoir plus sur le sondage urinaire intermittent >

 

Conséquences du syndrome de la queue de cheval sur la fonction digestive

La compression des racines sacrées peut aussi affecter le fonctionnement de l’appareil sphinctérien anal (périnée flasque) et entraîner un dysfonctionnement intestinal :

  • défaut de contraction du sphincter anal > incontinence fécale,
  • défaut de contractilité du rectum > incontinence fécale sur stase stercorale (pseudo-incontinence).

En savoir plus sur la prise en charge des troubles colorectaux d'origine neurologique >

Références
  1. Gamé X. Intermittent catheterization: Clinical practice guidelines from Association Française d'Urologie (AFU), Groupe de Neuro-urologie de Langue Française (GENULF), Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER) and Société Interdisciplinaire Francophone d'UroDynamique et de Pelvi-Périnéologie (SIFUD-PP). Prog Urol. 2020 Apr;30(5):232-251.